Le mariage de Paul et Odette

Różne|francuski


Cena:32.00
  • Le mariage de Paul et Odette
    Le mariage de Paul et Odette

En co-édition avec l'éditeur Alain Beaulet, voici un album de photos inédites, en noir et blanc, de Doisneau. Durant l'hiver 1944, Robert Doisneau est le témoin de mariage de son ami Paul. Comme cadeau de mariage, Doisneau offre aux jeunes mariés un ouvrage unique qu'il a relié et dont il a dessiné le lettrage, rassemblant les photographies qu'il a tirées lui-même. C'est à Antony qu'a lieu ce mariage, immortalisé par le jeune photographe, qui deviendra, après la publication du fameux "Baiser de l'Hôtel de Ville", le photographe français le plus connu au monde. La virtuosité de Doisneau restitue la poésie en noir et blanc de ces images de fête, hymne à la lumière volé à un monde obscur.

 

 

C’est chez Ullmann, en 1930, que Paul Paty et Robert Doisneau se rencontrent. Robert, fraîchement diplômé de l’école Estienne, a 18 ans. Paul, de quatre ans son aîné, est déjà dans la place. Leur job, dans ce grand atelier d’arts graphiques, est de dessiner, à main levée, des caractères d’affiches.



Entre Paul, fils d’un agent de l’Octroi de Malakoff, et Robert, fils d’un métreur en plomberie de Gentilly, le courant passe. D’abord parce qu’ils se sentent un peu « pays » et aussi parce que Paul, c’est plus fort que lui, n’a jamais pu s’empêcher d’aider le premier gus qui en avait besoin.



Il accueille donc Robert, lui expliquant le fonctionnement de l’entreprise et lui prêtant volontiers son matériel.



Ils deviennent vite amis. Le week-end, les deux collègues vont au cinéma, au Bal antillais de la rue Blomet ou écouter les Manouches à La Bohème, rue de la Gaîté. Aux beaux jours, c’est au Grand Arbre de Robinson qu’ils font la java.



Puis Robert devient photographe chez Renault, pendant que Paul se fait retoucheur, sur négatif et sur positif, chez Draeger, à Montrouge. Plus tard, tandis que Robert devient indépendant, Paul se met à son compte comme retoucheur, ce qui lui donnera plusieurs fois l’occasion de travailler avec son copain.



Photographe amateur très doué, Paul s’inscrit au photo-club d’Antony en 1937.